Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Tension sociale/Linchage contre le Pdt Yayi Boni/Attentats au Burkina Faso (...)

Tension sociale/Linchage contre le Pdt Yayi Boni/Attentats au Burkina Faso : Les Fcbe se prononcent

mercredi 14 mars 2018

Tension sociale/Linchage contre le Pdt Yayi Boni/Attentats au Burkina Faso : Les Fcbe se prononcent

Les FCBE ne partagent pas la gestion opaque du patrimoine national et la prise de mesures particulières en faveur des entreprises du clan du Chef de l’Etat, de la tension sociale dans les secteurs sensibles notamment la justice, la santé, et l’éducation. Selon le porte-parole du parti, l’honorable Nouréni Atchadé, au lieu de calmer la tension, le gouvernement « sous prétexte de faire des réformes, travaille à l’aggravation de la fracture sociale par des mesures qui fragilisent les populations les plus démunies ». Il condamne le zèle du préfet du Littoral, et appelle les forces sociales et les partis politiques à demeurer vigilants pour la préservation des acquis démocratiques » En ce qui concerne le lynchage médiatique dont fait objet l’ancien président de la République, Les Fcbe estiment que le gouvernement « après avoir épuisé son stock de ruse et de rage, n’a trouvé d’autres moyens que de se lancer dans un lynchage médiatique contre leur leader charismatique, le président Boni Yayi ».« Ceci a demarré depuis le congrès de Parakou, les 10 et 11 février 2018, et la visite de courtoisie de l’ancien président Boni Yayi, le 25 février 2018, à la famille royale de Kétou éplorée, Déplorant cette attitude, ils appellent le Chef de l’Etat à discipliner sa troupe contre les inacceptables médisances proférées à charge contre un homme qui a tout donné pour ce peuple, et qui n’aspire maintenant qu’à partager son expérience au profit de la paix. En ce qui concerne le drame de Ouagadougou, les FCBE compatissent à la douleur du peuple burkinabé tout en leur adressant leurs condoléances. « le défi sécuritaire sur notre continent, devient un enjeu de plus en plus sensible et appellent les dirigeants du Bénin à s’impliquer davantage dans les questions qui touchent aux intérêts de la sous-région et de l’Afrique en général ». Dixit l’honorable Nouréni Atchadé.

Ruth Agath SODEDJI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ