Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Supposé décès lors des législatives du 28 ’Avril dernier : Le démenti formel de (...)

Supposé décès lors des législatives du 28 ’Avril dernier : Le démenti formel de la Mission d’observation des UJ-CEMAC et plate forme africain

jeudi 2 mai 2019

PAR CLAUDE ALOFA

Supposé décès lors des législatives du 28 Avril dernier

Le démenti formel de la Mission d’observation des UJ-CEMAC et plate forme africain

La Mission des UJ-CEMAC ( Union Jeunesse CEMAC) et PLA.FOND ( Plate-forme Africaine pour la Promotion de la Démocratie, la Bonne Gouvernance venue de cinq régions d’Afrique et accrédité au Bénin dans le cadre des dernières élections législatives a rendu publique dans l’après-midi de ce mardi une déclaration conjointe. Ayant déployé sur le terrain 45 observateurs internationaux africains sur toute l’étendue du territoire national pour une mission d’observation et d’appréciation générale desdites élections, elle affirme que le scrutin s’est bien déroulé dans une atmosphère apaisée et de sécurité hormis quelques échauffourées dans les régions du Nord. Ainsi sur la base des informations recueillies par les observateurs, il y a une amélioration relative dans la préparation des opérations électorales, une collaboration harmonieuse entre les membres des bureaux de vote et les représentants des candidats. Aussi, la mission conjointe déplore t-elle quelques incidents dans certaines localités au centre et au nord du pays . Lesquels incidents selon la mission n’ont entraîné de décès le jour du scrutin du 28 avril 2019. La mission a donc martelé que ces observateurs n’ont eu connaissance sur toute l’étendue du territoire national d’un quelconque décès. Il faut dire que la déclaration lue par leur porte parole M. Placide Boganda de la République centrafricaine, coordonnateur général de la plate forme UJ-CEMA et PLA.FOND a apprécié le civisme dont ont fait preuve les électeurs, confirme le climat pacifique et serein qui a prévalu durant le scrutin, félicite la CENA et son président et apprécie la qualité de la couverture médiatique. Un satisfecit et des félicitations sont allés à l’endroit des forces de sécurité et de défense béninoises en particulier à la police républicaine et à sa tête directeur général pour avoir réussi leur mission de sécurisation du processus et du territoire et être resté stoick face aux manoeuvres de provocations qui auraient pu entraîner des réactions de leurs parts. Elle a exprimé son souhait de voir les élections à venir, se consolider en se renforçant davantage pour la construction de la Démocratie au Bénin. Elle a réitéré son engagement auprès du peuple Béninois pour contribuer au renforcement de la démocratie tout en invitant les acteurs politiques à préserver la stabilité du Bénin et en conséquence celle de l’Afrique Il est à noter que M. Paul Caves , secrétaire exécutif de PLA.FOND et président de l’ong OPAJEPAD de la Mauritanie a déploré que la Mission Africaine déployée sur le terrain ait été conduite par un député de la sous région alors que le Bénin est et demeure un modèle de démocratie. Il a estimé que dans la plupart des 55 pays lorsqu’il y a élections, la délégation africaine est souvent conduite par un ancien président de la République. Il s’est demandé ce qu’a bien pu faire le Bénin pour que ce soit un simple député qui conduise la délégation. Selon lui, cela frise de la non considération alors que le Bénin n’est pas n’importe quel pays en matière de démocratie

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ