Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Orden ALLADATIN sur les plateaux de ESAE tv : L’incompatibilité de (...)

Orden ALLADATIN sur les plateaux de ESAE tv : L’incompatibilité de l’opposition aux élections avec les critères fixés par la loi

lundi 18 mars 2019

Par Aatifa Olafa

Orden ALLADATIN sur les plateaux de ESAE tv

L’incompatibilité de l’opposition aux élections avec les critères fixés par la loi

Orden ALLADATIN reçu sur la chaîne de télévision ESAE ce dimanche 17 mars , s’est prononcé entre autre sur les tensions sociales qui règne au Bénin et sur les raisons de l’absence de l’opposition aux élections législatives. Une élection qui selon lui n’aurait pas assez de valeur sans des concurrents.

« Toutes la classe politique était d’accord pour que notre système partisans soit revu » affirme Orden ALLADATIN député à l’assemblée nationale, acteur politique, membre fondateur du parti union progressiste. Invité hier sur l’émission "l’invité " de ESAE TV, il reconnait malgré sa position sur l’échiquier politique nationale que les élections n’auraient pas de sens sans la présence de la concurrence. Pour cet acteur politique, la mise en œuvre des textes votés créent quelques difficultés liées à tous réformes. Certes il y a eu des difficultés, mais des le début, il y a eu très vite des résistances. De façon consensuelle, c’est à dire les textes dont il est question, la charte des partis politiques, le code électoral ont été voté après un accord global de la classe politique. Selon lui, il y a certains qui depuis l’étude de ses textes n’ont pas voulu des contenues. Il rappel que la charte des partis politiques à été voté à l’unanimité.
Concernant les tensions qui se montrent au Bénin aujourd’hui, Orden ALLADATIN affirme qu’ « il faut être vigilant pour que le cap soit toujours maintenu. Que cela soit de l’opposition ou de la mouvance . Dans une démocratie, nous avons toujours des soucis et des problèmes de développement » . Il aurait souhaité que tous les parties répondent aux critères fixer par la loi pour participer aux élections législatives. Ce qui n’est pas le cas. Il affirme que son partie lui se mettait déjà au pas depuis 8 mois pour remplir les conditions afin de participer aux élections.
Mais pour lui tout porte à croire que tous le monde ne peut pas se conformer aux règles. Et c’est justement pour cette raison que le chef de l’État à ouvert le jeu en envoyant une balle dans le camp des députés par rapport au calendrier fixé. La chute des parties politique à été voté et promulgué le 17 décembre. Vous voyez donc sue les délais sont un peu trop juste ce qui fait que dans l’application de la loi il y a eu quelques difficultés à délivrer les pièces qu’il faut. Pour finir le député Orden ALLADATIN souhaiterais pour les prochaines élections la crédibilisation de la classe politique.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ