Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Débat politique pour la tenue des élections législatives inclusives : La part (...)

Débat politique pour la tenue des élections législatives inclusives : La part de vérité des députés membres de l’Union Progressiste et Bloc Républicain

vendredi 22 mars 2019

Propos recueillis par N.A.

Débat politique pour la tenue des élections législatives inclusives

La part de vérité des députés membres de l’Union Progressiste et Bloc Républicain

Les députés du bloc de la majorité présidentielle, membres de l’Union Progressiste, ont donné hier un point de presse pour exposer leur part de vérité concernant l’évolution du débat politique après la constitution du comité paritaire président par le président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji. C’était à la salle ’’Sacca Kina Guézéré’’. Une démarche qui leur ont permis de réaffirmer leur disponibilité à compétir dans le cadre des législatives prochaines. Une précision qui valait la peine dans ce contexte où les informations circulent à flot sur les médias sociaux dans le sens de rendre responsable le gouvernement de la rupture dirigé par le président Patrice Talon et son bras armé parlementaire, du recul démocratique au Bénin. Une image fausse selon le président Idji Kolawolé orateur principal entouré pour la circonstance de Mathurin Nago, Orden Alladatin et Aké Natondé pour ne citer que ceux-ci. La nouvelle donne selon eux, est le reflet des réformes politiques de nature à hisser notre pays au rang des plus crédibles en matière de gouvernance démocratique. C’est pourquoi, les progressistes ont donné de la voix pour s’insurger contre la loi dérogatoire par rapport à la charte des partis politiques affectée à la commission des lois et la qualifie d’un coup d’état propre aux mesures consensuelles validées par le comité paritaire constitué pour rester dans la logique des élections législatives inclusives. Ils profitent de cette parenthèse pour manifester que les deux blocs politiques qui accompagnent le chef de l’Etat, n’étaient demandeurs de rien surtout la réforme constitutionnelle agitée dans l’opinion. Dans la même veine, les partenaires de la rupture agissant au niveau du bloc républicain, livrait leur point de vue le débat d’actualité en réaffirmant leur adhésion au respect des textes. Par la voix de Kassa Barthélemy, ils ont déploré la situation actuellement de mise et s’en remet à l’opinion pour leur rendre la monnaie de leur combat pour soutenir le peuple à la recherche d’un mieux-être.

N.A.

Lire le résumé de l’honorable Jean-michel abimbola apres le point de presse des deputes du bloc républicain

"... Nous étions dans un esprit de consensus et nous avons constaté tout à l’heure, avec un nouveau texte parcellaire et tronqué que l’esprit de consensus et de dialogue a été rompu au point où nous nous posons la question de savoir ce que souhaitent ces acteurs politiques. Sont-ce les élections plus inclusives ou ils ont d’autres arrière-pensées pour qu’on mette entre parenthèses la Constitution du Bénin et le régime en place en semant le trouble ? Le Chef de l’État nous a demandés de discuter pour que plus de partis puissent participer aux prochaines élections. Mais vous verrez dès que vous aurez le nouveau texte qui a été déposé clandestinement en extorquant des signatures, que c’est un texte qui va exclure certains. On a sélectionné des partis comme un club d’amis pour que quelques partis, deux ou trois puissent effectivement venir et que tous les autres ne puissent plus avoir l’occasion de venir. Nous ne sommes dans cet esprit. Nous voulons ouvrir à tous. La deuxième chose, c’est que nous ne pouvons pas traiter des textes isolement. Le Comité paritaire a travaillé sur trois textes et nous sommes étonnés qu’on nous envoie aujourd’hui un seul texte. Nous pensons qu’il y a une intelligence, il y a une malice et nous voulons comprendre quelle est le fondement de cette malice qui justifie cette manière de faire. En un mot, nous sommes disponibles s’il y a dialogue. S’il n’y a pas dialogue, nous au Bloc Républicain, nous avons déjà tous les atouts pour participer aux prochaines échéances électorales’’.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ