Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > BENIN/MINE : Les vraies raisons de l’augmentation du prix du (...)

BENIN/MINE : Les vraies raisons de l’augmentation du prix du ciment

jeudi 12 avril 2018

BENIN/MINE : Les vraies raisons de l’augmentation du prix du ciment

Depuis quelques jours le prix du ciment sur le marché béninois est passé de 66 000 à 80 000 F CFA/la tonne ; alors qu’à d’autres endroits, cela varie entre 66 000 F et 68 000 F Cfa. Du coup, le paquet de 50kg est passé de 3300 F à 4000 F Cfa. Les vraies raisons de cette variation de prix sont diverses. Des rumeurs disent que c’est en raison des difficultés fiscales que la Nouvelle Cimenterie du Bénin (Nocibé), aurait augmenté le prix du ciment. Mais les responsables de Nocibé démentent cette information en affirmant qu’ils ne sont confrontés à aucun ennui fiscal. Puisque Nocibé ne dispose pas de dépôts sur le territoire national pour régulariser le prix de vente de ciment, elle accuse les gérants des dépôts d’être les seuls responsables de la variation du prix du ciment. Ce que les gérants de dépôts rejettent automatiquement en renvoyant la balle dans le camp des usines de production du ciment, qui seraient en manque de matières premières pour assurer la production en grande quantité, afin de satisfaire la demande du marché.

A quoi ressort cette augmentation …

Selon (Nocibé) l’augmentation du prix du ciment Nocibe est liée « à la production ». En effet, pour le chauffage, la Nocibe dispose de deux alternatives : le charbon et les hydrocarbures. Avant l’augmentation, c’est le charbon qui était utilisé. Seulement, la commande de la matière (à l’extérieur) depuis un moment connaît un blocage. La livraison se fait toujours désirer. Et puisque l’usine doit continuer par produire, l’option des hydrocarbures qui revient plus chère que celle du charbon s’est imposée. Ceci, du coup, a entraîné la hausse du prix du ciment de la Nocibe. En d’autres termes, L’usine « la plus moderne, à produire du Cpj 45 au Bénin et ne disposant d’aucun dépôt sur le territoire national » se porte tres bien. La baisse du prix reste subordonnée à l’arrivée du charbon.

Ruth Agath SODEDJI

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ