Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Bénin/Education : Levée de motion de grève par l’Imp ; L’Unstb suspend Maxime (...)

Bénin/Education : Levée de motion de grève par l’Imp ; L’Unstb suspend Maxime Agossou-Vè

jeudi 22 mars 2018

Bénin/Education : Levée de motion de grève par l’Imp ; L’Unstb suspend Maxime Agossou-Vè

Réuni en session extraordinaire pour se prononcer sur la suspension du mouvement de grève décidée par l’Intersyndicale de la maternelle et du primaire (Imp), le Bureau directeur national de l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (Unstb) comdamne les secrétaires généraux, leaders de l’Imp , avec à leur tête, Maxime Agossou-Vè, secrétaire général de Synecre-Pra, affilié à l’Unstb et membre du Bureau directeur national de cette confédération et le suspend de ses fonctions et de toutes les activités au seins de l’Unstb.

Lire l’intégralité de la décision signée du Secrétaire général de l’Unstb, Emmanuel Zounon.

DECISION DE SUSPENSION DE MAXIME AGOSSOU-VE
LE BUREAU DIRECTEUR NATIONAL DE L’UNSTB
Vu les statuts et le règlement intérieur de l’UNSTB ;
Vu le rapport du septième congrès de l’UNSTB ;
Considérant les délibérations du Bureau Directeur National de l’UNSTB en sa séance du 28 décembre 2017, lesquelles délibérations ont opté pour un mouvement de grève générale ;
Considérant que dans cette logique, les syndicats de base du MEMP affiliés à l’UNSTB, à travers l’Intersyndicale de la Maternelle et du Primaire sont rentrés en mouvement de grève le 23 janvier 2018 ;
Considérant que les négociations engagées par le Gouvernement avec les Confédérations et Centrales syndicales ont abouti à des propositions dérisoires et insultantes à l’égard des Enseignants ;
Considérant les défalcations illégales et arbitraires opérées par le Gouvernement et le refus catégorique de ce même Gouvernement à restituer les fonds défalqués ;
Considérant que malgré tous ces actes attentatoires à la liberté syndicale et aux intérêts des travailleurs, un groupuscule de Secrétaires Généraux, leaders de l’IMP, conduits par le camarade Maxime AGOSSOU-VE, Secrétaire Général de SYNECRE-PPA affilié à l’UNSTB et membre du Bureau Directeur National de cette confédération, ont pris une motion de suspension sans consultation de leur base, et ce, contre l’avis majoritaire de la soixantaine de membres que compte l’IMP ;
Considérant que l’attitude du camarade Maxime AGOSSOU-VE viole les orientations et la politique généralesde l’UNSTB et constitue une faute lourde voire une trahison aux termes des dispositions de l’article 70 des statuts, 116 et 117 du règlement intérieur de l’UNSTB ;
Considérant les explications fournies par le camarade Maxime AGOSSOU-VE sur ses agissements et son comportement au Bureau Directeur National lors de sa séance du 21 mars 2018 ;
Considérant qu’il ne ressort des explications du camarade mis en cause aucun remord ni excuses ;
Considérant les délibérations du Bureau Directeur National de l’UNSTB en sa séance du mercredi 21 mars 2018, lesquelles délibérations ont condamné avec véhémence les agissements du camarade Maxime AGOSSOU-VE et proposé sa suspension ;
Decide de la suspension du camarade maxime agossou-ve de ses fonctions de membre du bureau directeur national de l’unstb.
Par consequent, a titre conservatoire, il ne peut ni participer aux activites du bureau directeur national de l’unstb ni representer ou prendre des engagements au nom de la confederation dans aucune instance de decision.
Fait à Cotonou, le 21 mars 2018
P/ LE BUREAU DIRECTEUR NATIONAL
LE SECRETAIRE GENERAL
EMMANUEL ZOUNON

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ