Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Richard BIO entraineur de ESAE FC à propos de la performance des écureuils : (...)

Richard BIO entraineur de ESAE FC à propos de la performance des écureuils : « Les écureuils ont vaillamment représenté le Bénin »

lundi 8 juillet 2019

Richard BIO entraineur de ESAE FC à propos de la performance des écureuils

« Les écureuils ont vaillamment représenté le Bénin »

Par Bertille AKOTCHAYE

D’un Lion à un autre, les écureuils du Bénin ont démontré qu’au-delà des supputations, un match ne se joue que sur le terrain. Les stratégies de jeu adoptés lors de chaque rencontre est passé à la loupe. Richard BIO, entraineur de ESAE FC, club vainqueur de la coupe du Bénin, et bientôt participant à la coupe de confédération organisée par la CAF estime que cette stratégie de jeu est désormais une source d’inspiration pour les autres clubs. Selon lui, il n’est plus question de trembler devant plus fort que soit parce que « les écureuils ont vaillamment représenté le Bénin »

QUELLES ANALYSES FAITES-VOUS DE LA PERFORMANCE DES ECUREUILS PENDANT LA PHASE DE POULE ?

Je crois que les écureuils ont vaillamment représenté le Bénin surtout qu’ils sont qualifiés. On peut dire que globalement dans l’ensemble la prestation de cette équipe est satisfaisante

Avec une telle performance, QUELLES SONT SELON VOUS, LES PERSPECTIVES QUI S’OFFRENT A CETTE JEUNE EQUIPE BENINOISE ?

Les perspectives c’est que vu les matchs qu’ils ont livré jusque-là ils peuvent encore passer le tour des huitième. Il s’agira de se comporter de la même façon, de jouer comme ils l’ont fait c’est à dire jouer en bloc d’équipe, ne pas laisser trop d’espace parce que quand on laisse trop d’espace on donne a l’adversaire le temps d’occuper cet espace et là rapidement on encaisse des buts. Mais s’ils jouent en bloc comme ils l’ont fait face au Cameroun, je crois qu’ils ont encore la possibilité de passer cette étape.

DU JEU DES ECUREUILS, QUEL A ETE VOS APPRECIATIONS PAR RAPPORT AU MATCH QUI SE SONT DEJA DEROULE ET QUES QUE PENSEZ VOUS QU’IL Y A DE MARQUANT ?

Je crois que les écureuils, d’abord ils ont adoptés une stratégie parce qu’ils se sont dit nous jouons contre des équipes qui sont un peu au-dessus de nous donc il va falloir jouer en bloc d’équipe. Je crois c’est le discours que l’entraineur a tenu, il ne laisse pas des espaces et quand vous joué compacte et vous ne laisser pas des espaces il est difficile à l’adversaire de passer mais quand vous ouvrez, vous laissez des espaces et là il serait facile à l’adversaire qui entre temps est plus fort parce que, sur le papier, quand tu prends l’équipe camerounaise c’est une équipe dont les joueurs sont tous dans des grands championnats. Comparer à notre équipe il y a une petite différence mais a le comportement des écureuils, je crois c’est la meilleure façon et puis s’ils peuvent continuer sur cette lancée, je crois que ils ne vont pas resté seulement en huitième de finale mais ils vont franchir cette étape et ils iront plus loin dans la compétition.

D’aucuns estiment que la chance des écureuils résident dans la stratégie défensive qu’ils ont mis en place. Etes-vous de cet avis ?

Non, moi je crois que les écureuils n’ont pas joué avec plus de joueur défensif. Le discours tenu par l’entraineur était que tout le monde devrait jouer le rôle défensif ça veut dire que dès qu’on perd le ballon tous les éléments sur le terrain que vous soyez attaquants, milieu de terrain, vous êtes concernés par la récupération du ballon. Je crois c’est ce qu’ils ont fait parce que quand on voit l’équipe béninoise sur le terrain, on constate qu’ils jouent trop bas parce que l’adversaire qu’ils ont en place est un peu au-dessus d’eux donc il faut forcément jouer un peu bas, fermer les espaces pour empêcher cet adversaire d’occuper les espaces vides.

Est-ce que le revers de cette tactique n’est pas cette légère difficulté des écureuils à marquer des buts ?

Oui parce que là on joue replié sur soit même, on ne sort pas. Dans le même temps, je crois que cette stratégie est payante parce que si nous sortons nous allons chercher à marquer et nous découvrirons que parce que nous avons libéré des espaces nous avons encaissé des buts. Par conséquent, moi je crois que le discours tenu par DUSSUYE était de jouer en bloc et d’empêcher l’adversaire d’exploiter des espaces vides que nous allons libérer quand on va trop sortir. Vous allez constater que quand nous attaquons, dès qu’on perd le ballon tout le monde doit être dans la moitié du terrain. Donc comme vous l’avez su dire, il est vrai que cela ne permet pas d’attaquer l’adversaire sur le plan offensive de façon régulier mais cela nous préserve parce que au-delà de tout nous sommes sortis avec des matchs nuls et aujourd’hui nous sommes au huitième de finale donc si on n’avait pas faire ses matchs nuls on ne serait pas là. Donc s’il faut fermer des espaces ne serait ce que pour empêcher l’adversaire de marquer et de profiter d’un contre pour aller marquer, je crois que la stratégie est meilleure quand on joue face à des adversaires qui sont plus forts que nous.

LORS DU DERNIER MATCHS DES BENINOIS FACE AU CAMEROUN, ON A TOUS ETE SURPRIS PAR LES CHANGEMENTS DU SELECTION DUSSUYER SURTOUT FACE AU BUTS. PEUT ON DIRE QUE FINALEMENT C’ETAIT UN BON CHOIX ?

Non je crois que les deux gardiens du Bénin se valent et que il parait que Fabien FANOLLE était blessé donc il fallait que Saturnin ALLAGBE soit là. Que ce soit l’un ou l’autre ils sont tous bons et ces des gardiens qui sont réguliers dans leur championnat et ils sont tout le temps titulaire dans leur club donc l’un ou l’autre je crois que le choix est bon. Qu’on mette celui qui est resté ou l’autre moi je crois que c’est des bons choix.

BEAUCOUP DE BENINOIS NE PENSAIENT PAS A CETTE QUALIFICATION HISTORIQUE. ETIEZ VOUS DE CEUX LA ?

Moi je ne suis pas parmi ceux-là parce que je me suis dit que le Ghana comme le Cameroun c’est des équipes jouable et puis vous savez le défaut des équipes béninois c’est de ne pas se préparé avant les compétitions. Alors cette fois ci,il y a eu une préparation qui a été faite avant la compétition et dès lors que vous vous préparez bien, il y a pas de raison de ne pas gagner. Les autres fois nous avons eu des difficultés parce qu’on ne s’apprête pas à temps, on ne prend pas le temps de nous apprêter, mais je crois cette fois, le gouvernement a mis les bouchés doubles et là on a donné le temps a l’encadrement technique de travailler réellement avec l’effectif, ce qui a permis d’obtenir le résultat que nous avons.

EN QUOI ES QUE LES PERFORMANCES DES 11 DES ECUREILS POURRAIENT INSPIRER LES 11 DE ESAE ?

ESAE a sa façon de jouer. Les 11 des écureuils ont aussi leur stratégie de jeu. Maintenant on ne peut pas comparer ESAE au 11 national puisque c’est le haut niveau. ESAE n’est qu’un club et les 11 des écureuils c’est l’équipe nationale. Mais je crois que nous allons tirer leçon de ce qu’ils ont fait c’est à dire que prochainement lorsque vous avez à faire à des équipes qui sont supérieures à vous il va falloir jouer en bloc d’équipe, jouer compact, ne pas libérer des espaces en tout cas c’est la leçon que moi je tire du comportement affiché par les écureuils au cours des maths de pouls. Quand on sera face à des adversaires qui sont un peu plus forts que nous, nous allons voir si on ne peut pas adopter la tactique des écureuils c’est à dire joué en bloc d’équipe, ne pas laisser des espaces et procédé surement par des contres.

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 
ESAETV.BJ