Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > CAN 2019 / Maroc VS Bénin : Martins de Carvalho, l’arbitre controversé

CAN 2019 / Maroc VS Bénin : Martins de Carvalho, l’arbitre controversé

lundi 8 juillet 2019

CAN 2019 / Maroc VS Bénin

Martins de Carvalho, l’arbitre controversé

Le premier match des huitièmes de finale de la 32è Coupe d’Afrique des Nations Egypte 2019 a été officié par l’Angolais Herder Martins de Carvalho. L’un des aspects du match qui soulève la polémique est relatif aux décisions de l’arbitre. Les avis laissent croire que l’Angolais Martins de Carvalho aurait pris le parti des marocains.

Albert OGOUDEDJI , Journaliste sportif à l’Ortb

« J’estime qu’il a fait son travail d’arbitre. Vous savez en football, on dit qu’un bon arbitre c’est celui dont on ne parle pas à la fin du match. Quand vous commencez par parler de l’arbitre à la fin du match c’est qu’il y a forcément eu des décisions qu’il a eu à prendre qui n’étaient peut-être pas dans le bon sens. Je pense que tout le monde a vu qu’il y a eu beaucoup de coups de sifflet intempestifs et en défaveur du Bénin. Mais bon , c’est lui l’arbitre et moi je ne veux préjuger de rien. J’estime qu’il a fait son travail d’arbitre, qu’il a sifflé avec son intime conviction même si après, on a vu beaucoup plus de méchanceté dans la répression des fautes quand elles étaient béninoises. Il essaie peut-être de jouer pour les Marocains. Il faut aussi dire qu’il a pris des décisions qui sont assez justes. Le pénalty qu’il accorde au Maroc au bout du temps additionnel. Il a beau avoir été sifflé au bout du temps additionnel, c’est une faute évidente de Stéphane Sessegnon. Je crois humblement qu’en première mi-temps après qu’on ait revu le ralenti au départ d’une action qui amène le but marocain refusé pour hors jeu, on voit clairement que c’était assez limité. Peut être que s’il y avait la VAR (assistance video referer) le match aurait été autre en ce moment. Je me suis dit moi je ne peux pas l’accabler encore plus. L’essentiel, je retiens la qualification. Il a arbitré en toute conscience. Je me dis qu’après chacun apprécie comme il veut même si tout le monde a vu qu’il y a beaucoup à dire et à redire sur cet arbitre ».

Léopold GBEGAN , reporter sportif à l’Ortb et arbitre

« Il faut sévir avec la dernière rigueur. Ça a été un match calamiteux en ce sens où les appréciations n’étaient pas du tout identiques de part et d’autres. On a vu un arbitre qui prenait des décisions à l’emporte pièce contre une équipe donnée et qui donnait assez de cartons. Quand la même faute se répète dans l’autre camp, il n’en donnait pas quand il fallait donner. Du coup, il a multiplié des contres performances qui en réalité ne sont pas dignes d’un arbitrage de Coupe d’Afrique des Nations. Il a eu un penchant pour l’équipe marocaine. Il a pris des décisions en défaveur du Bénin, des décisions qui avantagent beaucoup plus le Maroc. Quand il y a une faute pour les marocains, il les sifflait mais pour les béninois il les sifflait pas comme cela se doit. Et je crois que c’est des choses qu’il ne faut plus faire car cela ne donne pas une belle image du football africain. Pour la CAF, je crois que quand il y a ce genre de situations, il faut sévir avec la dernière rigueur. Il faut prendre les matchs , les visualiser et puis interpeler l’arbitre qu’il s’explique. Et à la fin de chaque match , il va falloir qu’on attribue une note aux arbitres , qu’on leur dise de quoi il est capable et puis s’il y a une situation, qu’on la publie. Là, je crois que cela pourra corriger ce genre de pratiques » .

Aboubacar Fofana , Entraîneur de l’Upi ONM

« ll s’est penché simplement d’un côté, du Maroc. Cet arbitre a bien commencé mais après il s’est penché d’un côté, celui du Maroc. Les dirigeants de la CAF ont peut-être donné des consignes. Ces genres de matchs , il faut se méfier par rapport à l’organisation , par rapport aux équipes. Pour moi, ils vont dire qu’il faut vraiment que l’arbitre se penche vers le Maroc. Parce qu’ils diront peut-être , qu’est ce que le Bénin va leur donner. Alors que maintenant le football a beaucoup évolué. Les petites équipes peuvent battre les grandes équipes en matière de coupe. C’est ça qui s’est produit par rapport au Maroc. On va dire que le Bénin est une petite équipe mais il a su battre le Maroc. Mais vraiment l’arbitre s’est beaucoup penché sur une équipe. Vers la fin il sifflait du n’importe quoi pour que le Bénin soit éliminé. Mais Dieu était avec le Bénin parce que même le penalty sifflé vers la fin a été raté. L’arbitrage n’était pas correct ».

Nouroudine Souleymane GAKOU , gardien de but de Panthère FC

« Il a fait un mauvais match »

« L’arbitre n’était pas à la hauteur du match. Franchement , la CAF doit revoir son cas concernant le match qu’il a sifflé. Il a fait un mauvais match , un très mauvais match. On ne siffle pas un match en choisissant son camp. Il a sifflé en défaveur des Béninois. Il cherchait tous les moyens pour démoraliser les joueurs béninois. Dieu merci ils étaient concentrés et ne sont pas tombés dans son piège. Pour moi, cet arbitre mérite d’être sanctionné. Si cet arbitre est sanctionné un autre ne peut plus faire pareil ».

Luc René Mensanh , entraîneur de football

« L’arbitre n’a pas du tout été sage »

En ce qui concerne l’arbitrage du match , l’arbitre n’a pas du tout été sage. Je parle de sagesse par rapport à des faits de jeu. Il devrait faire preuve de beaucoup plus de pédagogie et de méthodologie, essayer d’appréhender les faits de jeu et savoir qu’un match aussi important qu’un huitième de finale, on le gère avec beaucoup de tact. Il a fait montre de naïveté. Il n’a pas franchement été à la hauteur de ce qu’on a placé en lui comme attentes. A partir de ce moment , il a donné un pénalty presqu’à la fin du match. Il devrait quand même gérer parce qu’on était à la fin du match. Sur le fait de jeu du carton rouge de Khaled Adenon, je pense qu’il devrait mieux gérer la situation. Il devrait essayer de revoir le jeu vu que le joueur avait déjà un carton jaune. Sur le match d’après, on a vu lorsque Félix oyongo a fait une faute sur Sadio Mané, l’arbitre a sifflé le penalty mais ne lui a pas donné le carton jaune puisque le joueur avait déjà un carton jaune qui pouvait être synonyme d’un rouge. Il va falloir que la CAF puisse définir les arbitres qui seront à la hauteur des matchs pour que nous puissions avoir un beau spectacle. Comme au pire des cas , ils vont essayer de biaiser les matchs et on n’aura plus de beau spectacle. Le football c’est des joueurs , des arbitres , des officiels. Il faut que chacun joue sa partition pour que nous puissions avoir un beau spectacle à la fin ».

Josiasse SESSOU , Gardien de but d’Asvo

« Il y a un problème d’appréciation de l’arbitre »

« L’arbitrage du match Maroc # Bénin était vraiment bancal et penché du côté marocain. Sinon comment se fait il qu’on puisse donner des cartons en désordre à des fautes qui n’en méritaient pas. Il y a un problème d’appréciation de l’arbitre. Pour les fois à venir , il va falloir que la CAF sanctionne automatiquement ces arbitres. Et essaie de revoir les sanctions attribuées aux joueurs lors du match ».

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 
ESAETV.BJ