Flash Infos >>>>
        

Accueil > ACTUALITE > Bonne tenue sexuelle en milieu estudiantin : Éléonore Yayi Landékan, Véronique (...)

Bonne tenue sexuelle en milieu estudiantin : Éléonore Yayi Landékan, Véronique Tognifode et Ghislaine Fagbohoun sensibilisent

mercredi 12 février 2020

La directrice du Centre des oeuvres universitaires et sociales de l’Université d’Abomey-Calavi (Cous-AC), Ghislaine Fagbohoun a organisé une séance de sensibilisation de la jeunesse estudiantine sur la sexualité responsable. C’était ce mardi 11 février 2020 dans l’enceinte de l’amphithéâtre Idriss Deby de l’Université d’Abomey calavi.

Sexualité responsable, c’est le thème de la causerie débat qui a eut lieu ce mardi 11 février 2020 entre la directrice du Cous d’Abomey-Calavi et les étudiants de l’université d’Abomey Calavi.
Cette rencontre d’échange et de sensibilisation a permis de sensibiliser les étudiants sur la sexualité responsable est l’objectif principal de cette rencontre unités par la directrice du Cous-Ac, Ghislaine Fagbohoun.
Pour cette dernière, il est important d’expliquer aux étudiants que la sexualité est un acte dont on doit mesurer tout la porté.C’est aussi pour elle une occasion d’échanger avec le monde estudiantin en vue de leur prodiguer des conseils sur le plan de la sexualité.
Dans son intervention, le Recteur de l’Université d’Abomey- calavi, le professeur Maxime da Cruz a félicité la directrice du Cous-Ac et toute son équipe pour l’initiative.Il a ensuite remercié les étudiants pour avoir faire maxivement le déplacement. Il précise que « Quand on parle de la sexualité c’est l’homme et la femme. Donc chacun doit prendre ses responsabilités ».

Pour madame le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Éléonore Yayi Landékan, il est important de remercier les enseignants pour tous les efforts consentis pour l’éducation des apprenants.Elle en a profité pour reconnaître les mérites Faghohoun Ghislaine et celles des autorités rectorale pour l’organisation une telle rencontre pédagogique dans le domaine de la sexualité. Elle ajoute « Je vais saisir cette occasion pour voir l’évolution du social sur le campus afin de prendre les dispositions pour corriger ce qui doit l’être ».
Madame la ministre des affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifode Mewanou a insisté que « Cette séance d’échanges n’est pas pour faire l’apologie du sexe mais pour faire le point sur les maladies liées au sexe et aux grossesses non désirées. La question fondamentale qu’il faut se poser avant de tomber en ceinte c’est de savoir si l’on est prêt pour assurer une grossesse. Il faut noter qu’il y a plusieurs maladies liées au rapport sexuel ».

Au terme de la phase protocolaire, la communauté universitaire a eu droit à la parole afin de poser des questions aux autorités. Des dispositions sont prises pour que de telles rencontres soient périodiquement organisées pour le bien-être social de la communauté universitaire.
Après cette séance de sensibilisation, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a visité tous les services du Cous-Ac au niveau campus d’Abomey-Calavi à savoir, le restaurant U, l’arrêt bus, les résidences universitaires et l’infirmerie.

Claude ALOFA

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Newsletter

 

ESAETV.BJ